Robe Demoiselle en crêpe


Il y a quelques semaines, Louis Antoinette Paris, m'a contacté pour me proposer de tester un de leur kit patron + tissu. L'idée du kit est sympa mais ce n'est vraiment pas un concept qui me correspond. Ce que j'aime dans la couture, c'est la réalisation mais aussi tout le travail qui précède : choisir le tissu, la couleur, le motif qui s'adapterait le mieux au projet choisi. Je ne vous apprends rien en disant que cette étape est parfois très tortueuse ! Je réfléchis parfois pendant des semaines avant de savoir quel tissu je vais utiliser..

Louis Antoinette Paris m'a alors proposé de tester un patron seul, sans tissu ni mercerie. J'ai choisi la robe Demoiselle dont la jupe patineuse m'a tout de suite plu. Pour le tissu, je voulais du bleu (je crois que j'aime le bleu !). J'ai choisi un crêpe très léger pour avoir un effet aérien !

Côté réalisation, je n'ai pas eu trop de souci. J'ai eu bien du mal à l'étape de la couture des emmanchures façon "prise en fourreau". C'est une technique que je ne connaissais alors que ce n'est pas la première fois que je cousais une doublure sur un haut sans manche. J'ai franchement eu du mal jusqu'à ce que Louis Antoinette Paris publie son tuto, que j'ai aussi complété avec celui-là.

Chose que je n'ai également pas l'habitude de faire, ce sont les coutures invisibles à la main. Je trouve toujours une solution pour les éviter car je n'y suis jamais vraiment arrivée.. Là, je n'ai pas eu le choix car la doublure du buste est cousue au niveau de la fermeture éclair et du haut de la jupe par une couture invisible à la main.. Ma première réaction quant à cette étape fut "Ooooh NNOOON ! Pfffff !!!". Finalement, je me suis dit que c'était l'occasion d'apprendre et j'ai fini par y prendre goût. Les coutures invisibles donnent quand même une jolie finition.

Au niveau du patron, le packaging est très chouette. Le patron est accompagné du livret d'explication (heureusement !), d'une petite étiquette à coudre sur la robe et de chouettes petites cartes. Ca faisait longtemps que je n'avais pas utilisé un patron papier (et pas pdf), j'en avais oublié à quel point c'est agréable à utiliser ! Surtout quand les pièces ne se superposent pas sur la planche ! J'ai juste regretté le manque de schémas dans le livret (oui j'aime les schémas !).

Une fois la robe terminée et enfilée, je me suis tout de suite sentie dans la peau de Bébé dans la danse finale de Dirty Dancing avec sa robe qui touuuuuuuurne !!! (roh le cliché !)
Bon, le seul problème quand on a une jupe qui tourne, c'est sa capacité à se soulever entièrement au moindre coup de vent, et ça c'est beaucoup moins glam' ..









Bilan : Une robe agréable à coudre et à porter !

Fournitures :
✳︎ 2m de crêpe chez Ma petite mercerie : 27 €
✳︎ 50 cm de voile de coton bleu marine : 4 €
✳︎ FE invisible 60 cm : 2,50 € 
✳︎ patron de la robe Demoiselle : 14,90 € (offert)

Points techniques :
✳︎ la technique de la prise en fourreau pour monter la doublure au niveau des emmanchures

Je ne pouvais pas terminer cet article sans vous rappeler cette scène culte !



Commentaires

  1. Elle est vraiment très jolie et te va à ravir !

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui j'adore les jupes qui tournent comme ça ! Elle te va très bien

    RépondreSupprimer
  3. je trouve aussi qu'elle te va super bien, merci pour ton retour objectif sur ce patron!

    RépondreSupprimer
  4. Très jolie cette robe ! Ahhh.. les jupes patineuses... Coeur avec les doigts !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire