mercredi 7 octobre 2015

Le top de la loose !


Roh la la, voilà plus d'un mois que je n'ai pas publié. A ma décharge, il y a eu la rentrée entre temps.. Et pour moi, le rush de la rentrée dure jusqu'en octobre.. Et puis, il faut dire que ces derniers temps, j'ai un peu perdu le mojo de la couture suite à deux échecs liés à la qualité du tissu utilisé..

C'est un de ses deux échecs que je vous présente aujourd'hui. Rappelez-vous du top Cali Faye Collection que j'avais cousu en lin rose. J'avais bien aimé ce patron, tout simple et vite réalisé. J'avais envie d'y ajouter une boutonnière dans le dos. 

J'ai choisi un crêpe noir à tâches blanches, crêpe trouvé chez Ma petite mercerie et dont j'avais tellement aimé le motif que j'en avais commandé 2,50 m. Chose que je ne fais jamais. Je ne commande jamais de grands métrage. Je prends, en général, juste ce qu'il faut pour un projet mais pas plus. Mais là, j'aimais beaucoup le motif et je le voyais bien en top ET en robe.
2,50 m donc. Grave erreur.


J'ai commencé par assembler les côtés à la surjeteuse et j'ai enfilé mon top en devenir sur mon mannequin, en attendant d'avoir le temps pour le terminer. C'est en l'enlevant du mannequin que je me suis rendu compte que mon tissu se déchirait au niveau de l'emmanchure. Alors, j'ai rafistolé en cousant à 1 cm de la déchirure et j'ai re-surjeté. Cette fois, je décide de l'enfiler pour ne pas risquer une deuxième déchirure à cause du mannequin. Raté. Le tissu se déchire à chaque emmanchure.. Et pourtant, ce top taille vraiment ample donc je n'ai pas eu de mal à l'enfiler ni à l'enlever..
A ce moment là, je me demande si je jette le projet à la poubelle ou si je tente de le sauver. Mais comme je ne suis pas de celles qui abandonnent, je continue. Je rafistole et pose de la vliesline pensant qu'elle agirait comme un pansement empêchant mon débardeur de se déchirer à nouveau. Malgré tout, le tissu est très fragilisé, c'est désespérant.

Vous vous doutez bien qu'un problème de taille s'est alors posé puisqu'à force de rafistoler, j'ai perdu quelques centimètres vitaux.. Effectivement, il était importable : ma si petite poitrine rentrait à peine dans ce morceau de tissu.. Peut-être aurais-je du choisir la solution de la poubelle à ce moment-là, mais non.

Je ne me suis pas avouée vaincue et j'ai choisi d'échancrer un maximum le dos pour arriver à respirer une fois le top porté.. Une fois ce dernier rafistolage effectué, je constate que le top est portable mais ce projet m'a tellement agacé que je n'ai plus vraiment l'envie de le porter. Tout ça pour ça ? Oui.. Je me suis forcé une ou deux fois mais sans grande conviction.. 
Et puis, il faut dire que l'été orléanais est tellement court que même si j'avais eu envie de le porter plus, je n'aurais pas pu.. 
Je le garde au chaud pour l'été prochain même si je suis assez pessimiste sur sa durée de vie..






J'imagine (j'espère) que je ne suis pas la seule à m'être prise la tête sur un projet raté ?


10 commentaires:

  1. j admire ta ténacité ! bravo pour ce caractère bien trempé !
    j ajoute et le dis haut et fort " ton top a de l allure " bravo
    Mieka

    RépondreSupprimer
  2. Et bien ça me parle beaucoup en ce moment… pour ma part, ayant débuté la couture seulement depuis février je me dis que peut être la chance du débutant est en train de me lâcher ou bien je deviens plus exigeante sur le rendu... je ne sais pas trop. Mais ces dernières semaines je ne fais rien dont je sois très fière… le tissu ne va pas, la taille ne va pas, j'ai fait je ne sais combien de toiles…
    Ceci dit, j'ai découvert ton blog par TetN avec ton article sur la blouse Gloria que je trouve très jolie et depuis je suis tes aventures!
    Ton top est très sympa malgré tes déboires… mais je comprends ta non-sympathie à son égard :) !
    Tiphaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur le blog :-)
      Ce qui est un peu blasant parfois avec la couture, c'est de passer un temps fou sur un vêtement qui, au final, ne sera pas porté. Et c'est vite décourageant ! Heureusement qu'un projet réussi permet de rebooster la motivation et d'oublier les ratés !

      Supprimer
  3. Bravo d'avoir tenu bon, il est chouette sur les photos mais je comprends que tu n'aies pas très envie de le porter vu son histoire ! Ca me rassure un peu j'avoue car j'ai aussi un peu perdu le mojo de la couture ces derniers temps...avec plutôt des problèmes de taille ou de projets pas du tout adapté à ma morphologie et ça m'a un peu déprimé (heureusement on peut partager nos mésaventures sur nos blogs !). Et puis avec la couture on trouve toujours des projets plus accessibles pour se remettre en selle et oublier les mauvais mésaventures ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je fais aussi, quand je rate un projet, j'essaye de m'attaquer à un projet plus simple pour me re-motiver..

      Supprimer
  4. oh ca non les projets ratés quelle histoire... Moi je le trouve top comme ça!

    RépondreSupprimer
  5. Que de déboires... pourtant il n'en paraît rien, ce top est tout joli !

    RépondreSupprimer
  6. Euh franchement, on ne devine aucune de tes galères à voir ces jolies photos, j'espère que tu le porteras l'année prochaine !
    Bravo pour la persévérance en tout cas

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Je réponds à vos petits mots dans les commentaires, pensez à cocher "m'informer" si vous voulez recevoir les réponses à votre com' !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...